04septembre

la Renaissance de la SPA

Nouvellement élu à la présidence de la SPA Mulhouse Haute-Alsace, François Tisserant dévoile ses projets, clairement recentrés sur le bien-être de l’animal.

Comment avez-vous abordé cette présidence ?
Une nouvelle équipe de 16 membres, tous actifs, a été constituée pour former le conseil d’administration. Nous sommes une association que j’entends gérer comme une entreprise, avec un conseil en management du personnel, une redéfinition des fonctions de chacun, une logistique cohérente avec des appels d’offre... L’équipe apporte ses compétences en termes de gestion de legs, informatique, relations transfrontalières, médecine-vétérinaire...

Quels sont vos intentions ?
Nous avons déjà réanimé un secteur d’enquêteurs bénévoles qui contrôlent sur place les adoptions et s’assurent qu’il n’y a pas de sévices. Nous avons en projet de restaurer les anciens chenils pour améliorer l’hébergement et construire un refuge « Pension de famille » qui servirait à payer le déficit de fonctionnement.
A hauteur de 150 000 euros, il était financé par les legs qui doivent normalement servir à l’investissement. Nous voulons aussi mettre en place le projet « Chats libres » pour maîtriser la démographie et optimiser la vie en harmonie avec les habitants. Il s’agira d’attraper les chats errants, les castrer, vacciner, identifier et de les proposer à l’adoption. Un projet d’insertion de ruches est aussi envisagé.
La communication entre pleinement dans vos objectifs de restructuration...
Effectivement, nous avons mis en place un nouveau site Internet avec une mise à jour en temps réel des capacités d’adoption, un descriptif de l’animal et sa photo. L’objectif est de créer une proximité entre le public et les animaux pour faire tomber les idées reçues sur le refuge et relayer une réalité quotidienne.
Nous avons aussi ouvert une page Facebook pour instaurer un lieu d’échanges sur la condition animale. Sans militantisme mais pour avancer. Propos recueillis par DT.
Renseignements : www.spa-mulhouse.org

 

Article tiré du magazine l'Echo Mulhousien de Septembre 2013 www.mulhouse.fr

Posté dans la catégorie Actualité Mulhouse

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous